fbpx
Le brief, en bref ! 9

Le brief, en bref !

Tutos Cassettes - 17 mai 2017

Parce que le jargon de la communication peut parfois être barbare et déroutant, nous avons décidé de vous guider dans la compréhension de certains termes clés (souvent à l’origine de la perte de cheveux de bons nombre de créatifs).

Notre objectif dans ce petit tuto, est donc de faciliter votre lecture de ces outils et améliorer vos échanges avec les équipes créatives qui seront en charges de vos projets.

Passons rapidement sur la partie théorique ennuyante qui nous oblige à poser le décor, le brief à quoi ça sert?
Document incontournable du lancement d’un projet, il fait partie des plus incompris mais est pourtant le plus stratégique. Il s’agit d’un document général, au sein duquel vous présentez votre projet (campagne de communication, stratégie globale…) et qui est à l’attention des équipes de création.

Souvent, la première question que le client se pose est la suivante : brief ou cahier des charges, quelle différence ?

La distinction est mince, car le cahier des charges est similaire au brief, à la seule différence qu’il est plus détaillé et concerne des projets bien définis tels que la création/refonte de site internet, la rédaction d’un rapport annuel, etc.

Bon et concrètement : Comment ça se présente ?
Ce n’est pas sorcier, la construction d’un brief est généralement la même dans tous les cas de figure :

  • Qui vous êtes ? Autrement dit, votre société, son identité et ses valeurs
  • Ce que vous faites ? Vos produits et services
  • A qui vous vous adressez ? Votre cible
  • Ce que vous cherchez à atteindre ? Les objectifs visés
Côté Client (Nos petites astuces pour une meilleure relation avec votre agence) :
  • Faites lui confiance : Il est important de savoir ce que l’on veut et tout aussi important de savoir lâcher prise. Un créatif n’est pas seulement un exécutant, il est également force de proposition et a les capacités de vous proposer des solutions adaptées à votre entreprise.
  • Soyez à jour dans vos supports : Parce que c’est l’une des causes les plus fréquentes de retard, pensez à fournir les contenus en amont du projet (visuels en haute définition, textes définitifs) qu’il s’agisse d’un support de communication papier ou web.
  • Centralisez vos modifications : il faut savoir faire la différence entre une refonte et quelques améliorations. Ayez donc conscience de vos objectifs et accordez un temps raisonnable à l’agence pour pouvoir effectuer les modifications.
Côté Agence :
  • Appréhendez les besoins du client : vous êtes un expert dans votre domaine, et votre client doit le ressentir dès la prise de brief. Le fait de penser aux solutions qui pourraient être mises en place dans l’immédiat, devient naturel au fil du temps.
  • Soyez patient : le métier de créatif est aussi un métier d’empathie, et il est essentiel de ne pas “brusquer” le client, sous peine de le braquer. Soyez cependant ferme quand il le faut et fixez les délais en amont.
  • Établissez un cadre de travail : afin de ne pas être dépassé par les demandes (parfois excessives) de votre client, fixez le cadre et les limites du projet dès le début. Cela permettra de le clarifier, sans avoir de mauvaises surprises.

On a également pensé à vous procurer des alternatives types : salle des pleurs, tableaux à jurons, etc. Mais on s’est quand même dit que quelques conseils avisés vous seront plus utiles.

Et chez Studio Cassette ?

Pour nous, le brief est d’abord un échange humain qui nous permet de cerner les besoins du client, et comprendre ses attentes. Il constitue le socle d’une relation de confiance avec nos clients et ce, tout au long du projet.

C’est pour cela que chez Studio Cassette, nous aimons que nos briefs se déroulent avec le client autour d’un café, ou encore par visioconférence ou téléphone. Les briefs envoyés par email sont moins engageants et ne facilitent pas la créativité.

  Et puis soyons honnête, on ne dit jamais non à une bonne petite pause café !


Abonnez-vous à notre newsletter et suivez nos découvertes !
S'abonner
close-image