Nidium le moteur d’applications qui fusionne le web et le mobile 1

Nidium le moteur d’applications qui fusionne le web et le mobile

Nos découvertes - 6 juin 2017

Aujourd’hui, lorsque vous souhaitez concevoir une application mobile, il est nécessaire de la développer sous trois langages différents (deux au minimum) : Android, iOs et Windows, afin qu’elle soit accessible et compatible sur divers appareils. Ces langages ne sont pas des technologies web mais plutôt des langages natifs : une difficulté majeure pour les développeurs d’application.

Nidium souhaite résoudre ce problème, en rapprochant le monde des applications natives et celui du web. Il va ainsi vous permettre de concevoir une application mobile déclinée automatiquement dans les différents langages (deux pour le moment), en utilisant les technologies du web (HTML, CSS et JavaScript).

En effet, Nidium exploite de nombreuses bibliothèques JavaScript existantes telles que Three.js, PixiJS ou encore Phaser.io. Il utilise aussi Skia Graphics de Google ou encore SpiderMonkey de Mozilla comme son moteur JavaScript, tout en prenant en charge des API bien connues. Son but principal est donc de vous faciliter au maximum la création d’application mobile, tout en laissant libre cours à votre développement.

Le moteur Nidium est actuellement en cours de réalisation, il n’est donc pas encore au maximum de sa puissance. Il lui manque encore quelques fonctionnalités (qui arriveront bientôt), comme la distribution d’applications, la prise en charge de Microsoft Windows et une bonne documentation.

En attendant, vous pouvez retrouver toutes les infos sur le moteur Nidium en cliquant-ici, et n’hésitez pas à contribuer à son développement en faisant part de vos retours aux créateurs.

Et en bonus, découvrez ci-dessous la vidéo de présentation de Nidium, raconté par Anthony Catel, un super Yelloworker.


Abonnez-vous à notre newsletter et suivez nos découvertes !
S'abonner
close-image